dimanche 27 novembre 2022

Du pass-sanitaire au pass-carbone


Source : Interview de Valérie Bugault* du 18 octobre 2022 :
« Du système de domination au changement de paradigme »
Le texte intégral est disponible en suivant le lien ci-dessus  
Ce billet présente quelques extraits de l'interview de Valérie Bugault*.

Le logo du site internet de Valérie Bugault

Un "système de domination" tente de s’exercer sur les populations occidentales, avec un recul des libertés et maintenant une crise énergétique qui ne découle qu’en partie des sanctions contre la Russie.


Quels sont les objectifs de cette stratégie des dirigeants atlantistes ?

Il faut avant tout préciser deux points importants :
   • La crise énergétique française n’est due qu’à 15 % au problème d’approvisionnement en gaz russe.
   • La crise énergétique française est essentiellement due à la trahison des dirigeants successifs qui ont saboté les intérêts énergétiques français.

L’idée du "pass", ausweiss des temps modernes, est dans l’air vicié du temps de la soumission, laquelle devient de moins en moins volontaire pour les raisons exposées ci-dessus.

Souvenez-vous comment fut imposé, sous le fallacieux prétexte de « notre bien », le pass sanitaire.

Selon cette méthode, il ne fait aucun doute qu’en raison des crises énergétiques parfaitement organisées par ceux-là même qui font semblant de les résoudre, le pass carbone sera imposé comme incontournable.

Ils vont, pour l’imposer, prendre prétexte des problèmes énergétiques qu’ils ont créés de toute pièce à plus d’un égard :

  • Par la stratégie de long terme de soumission des États-nations qui se traduit par l’asservissement économique des pays européens au moyen des règles de marché imposées par "l’Union européenne sous contrôle globaliste" ;
  • Par la guerre menée aux pays qui ont les moyens de résister à la domination financière globale, qui se traduit par la disparition d’approvisionnement de l’Europe en gaz russe et par l’augmentation consécutive, plus ou moins liée, des prix du pétrole ;
  • Par l’organisation de défauts de fonctionnement énergétiques et les sabotages organisés par les dirigeants compradors des pays européens :
  • Sabotage des filières énergétiques ;
  • Fermeture de l’économie (covid), générant des impossibilités de travailler ;
  • Défaut d’entretien des circuits énergétiques sous le fallacieux prétexte de manque de moyens financiers, alors que ce manque de moyen est dû à un endettement artificiel de l’État généré par une perte de contrôle de sa monnaie ;
  • Politique irrationnelle du « risque zéro » qui permet d’accroître artificiellement les contraintes règlementaires inutiles pesant sur la production énergétique ; Corruption politique systémique permettant d’imposer des énergies non rentables dans le même temps que les énergies rentables sont sacrifiées…

Ce pass est prévu de longue date, il entre dans la stratégie consistant à prendre l’écologie en otage pour faire passer les véritables victimes des excès industriels, celles qui souffrent de toutes sortes de dégradation de leur environnement, pour leurs auteurs.

Il s’agit in fine d’obtenir la soumission volontaire des populations à leur appauvrissement ultime – qu’ils cachent pudiquement derrière le terme décroissance – et dont elles seront, une fois de plus, les victimes expiatoires.

* Valérie Bugault : Docteur en droit, ancien avocat fiscaliste, reconvertie dans la géopolitique juridique et économique. Vous êtes l’auteur de plusieurs ouvrages “Du nouvel esprit des lois et de la monnaie” co-écrit avec Jean Rémy, “La nouvelle entreprise”, “Demain dès l’aube… le renouveau”, “Les raisons cachées du désordre mondial” tome 1 et 2.

La vidéo de l'interview de Valérie Bugault : 

 





Loup
Loup Rebel
Loup Rebel