jeudi 6 novembre 2014

Lettre ouverte au Président François Hollande

  • Pour une sortie digne de la fonction
  • Pour se démettre en douceur du mandat présidentiel
  • Pour éviter l’humiliation de la destitution...
    ... et une défenestration manu populari !
(Le billet de Loup Rebel)

Monsieur le Président de la République,

Il semblerait que le glas de la Ve République ait sonné.
La grande majorité des Français souhaite en finir avec la politique des élites, par les élites, pour les élites.

Voilà les deux points essentiels à soumettre aux Français par référendum, dans le but de confirmer les sondages qui font de vous le plus impopulaire des Présidents de cette Ve République.

Pour ne pas perdre toute dignité, le peuple français attend de vous que soit organisé un référendum, peut-être le dernier, pour demander aux Français s’ils sont prêts à changer radicalement les règles de la vie politique.

Les nouvelles règles ne seront pas écrites par vos ministres, ni par les députés élus, mais par une assemblée citoyenne désignée par tirage au sort sur les listes électorales, selon des conditions à définir. Le projet ci-après donne quelques pistes pour permettre à la France de retrouver le chemin de la démocratie. Chemin quitté par TOUS les responsables politiques après De Gaule. En ce qui vous concerne, Monsieur le Président, vous avez donné le coup de grâce à la démocratie en accédant à la plus haute fonction de l’État sur de fausses promesses. Ce que le peuple considère comme une trahison. Une double trahison même, lorsque vous dites à ce peuple qui vous a mandaté pour le servir que vous continuerez à le trahir jusqu’au bout, et que de surcroit, le peuple vous doit le respect, parce que vous êtes le chef de l’État.

Mais vous, Monsieur le Président, avez-vous respecté le peuple ?

Un chef d’État qui trahit son peuple mérite-t-il le respect ?

Un président qui bafoue la démocratie se place en situation de manquement à ses devoirs, et ne mérite qu’une chose : la destitution, prévue dans l’article 68 de la constitution.

Vous mettez le peuple à votre service, Monsieur le Président, et lui demandez le respect, et la fidélité. La démocratie, c’est exactement le contraire : le peuple vous a désigné pour le servir, et la confiance qu’il a placée en vous exige que vous lui soyez fidèle.

C'est à nous que vous avez des comptes à rendre, Monsieur Hollande, et pas aux Dieux des marchés ni aux prélats de la religion capitaliste. En ne respectant pas les engagements de votre « profession de foi », vous êtes indignes de la fonction pour laquelle le peuple vous a mandaté.

Si le pouvoir vous a fait oublier les fondamentaux de la politique, je vous invite à une petite révision de vos connaissances. Ça ne vous prendra que quelques minutes... 

Le capitalisme pour les nuls en six leçons

Petites vidéos amusantes pour tout savoir sur l'histoire du capitalisme,
de sa préhistoire à nos jours, au fils des grands penseurs, philosophes et autres,
Adam Smith, David Ricardo, Karl Marx, le duo Keynes/Hayek, et Karl Polanyi

Lien vers une leçon de politique de gauche : Le changement, c'est maintenant ?

Projet pour une VIe République
Quelques suggestions pour « constituer » une nouvelle démocratie.
En tout premier lieu, rédiger une « constitution », écrite par les citoyens, pour les citoyens, et approuvée par le peuple français.

Création d’une assemblée citoyenne
Dans cet objectif, une assemblée citoyenne sera constituée. Une « Assemblée Citoyenne Constituante », dont les membres seront désignés par tirage au sort sur les listes électorales.

Chaque citoyen inscrit sur la liste électorale de sa résidence principale est éligible à l’Assemblée Citoyenne Constituante.

Chaque citoyen est libre de décliner son éligibilité, s’il ne veut pas participer à cette assemblée citoyenne.

Le citoyen qui refuserait son éligibilité perd son droit à participer aux débats et aux décisions pour adopter la nouvelle constitution.

Conditions pour valider l’éligibilité des citoyens inscrits sur les listes électorales :
  • Virginité totale du passé judiciaire, pénal, et fiscal.
  • Zéro condamnation, même pour délits mineurs.
  • Disposer des droits civiques (acquis à l’âge de 18 ans), et ne jamais en avoir été déchu pour quel que cause que ce soit.
  • Ne pas faire l’objet d’un placement sous tutelle ou curatelle.
  • Conditions de santé physique et mentale à définir dans le cadre de dispositions approuvées par un comité d’experts indépendants du pouvoir actuel.
En soumettant aux Français par voie de référendum ce projet d’Assemblée Citoyenne Constituante, vous retrouvez votre dignité en vous engageant formellement à vous démettre de votre mandat, quel que soit le résultat du vote :
  • Si le non l’emporte, il signe un désaveu de vos choix politiques qui ne correspondent ni à vos promesses électorales, ni aux attentes des Français.
  • Si le oui est majoritaire, votre mandat n’a plus aucune raison d’être dans la nouvelle démocratie, régie par une constitution écrite et approuvée par le peuple français.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, les respectueuses salutations du peuple.

Signé : au nom du Peuple

Il est temps que nous sortions de notre léthargie,
et de notre état d'hypnose devant la télé.
Écrivons nous-mêmes notre constitution !

Lien à ne pas manquer :
« Une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens »

_________________________________________________
Loup
Loup Rebel
Loup Rebel

Lien à ne pas manquer :
« Une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens »


Aucun commentaire:

Publier un commentaire