jeudi 1 janvier 2015

Es-tu libre de te soumettre ?

(par An’ Archy)
« Partout où un homme exerce une autorité,
il y a un homme qui résiste à l'autorité
 »
(Oscar Wilde)

On ne le dira jamais assez :
l’ordre sans le gouvernement, c’est la paix sans la violence.
C’est le contraire de ce qu'affirment les adeptes du pouvoir,
soit par ignorance,
soit par mauvaise foi.



L'élection, c'est la proclamation consentie des inégalités,
reconnaissant à quelques-uns plus de valeur qu'à tous les autres.

L'élection est un acte de soumission à un maître, concédant que
« l'homme n'est pas l'égale de l'homme »,


La liberté, c'est l'abstention électorale,
car l'élection est un acte de soumission
à une autorité dominante à laquelle l'électeur fait allégeance.
Le système électoral est une tromperie, un leurre, une illusion,
car la seule liberté que donne l'élection, c'est de se soumettre...!
Loin d’être un « non-acte » de démissionnaire,
l’abstention consciente est un acte responsable
de refus d’un système de domination où le droit de vote
constitue l’acte public d’allégeance du plus grand nombre
au pouvoir de quelques-uns.

L’histoire récente des social-démocraties
montre combien le rituel électoral,
qui devait garantir la liberté
et les moyens de vie pour chacun d’entre nous,
n’a fait que renforcer le pouvoir
d’une caste de possédants et l’exploitation
de l’immense majorité des êtres humains.


Un monde de solidarité et de partage,
riche de sa diversité, est pourtant possible.
Pour abolir le système électoral autoritaire
où la propriété et le profit servent de valeur morale,
la lutte contre le pouvoir
par l’abstention et l’action directe s'impose.

Il n'existe qu'un projet totalement révolutionnaire :
« Abolir le pouvoir, supprimer les gouvernements,
et condamner toute domination sur d'autres consciences.
Tout le reste consiste à remplacer une domination par une autre,
un pouvoir par un autre, et des escrocs par d'autres escrocs
 »

 Anselme Bellegarrigue,
auteur du premier manifeste anarchiste (1850)

Et puisqu'on en parle, c'est le moment de dire ce qu'est réellement l'anarchie :
L'anarchie condamne toute domination sur d'autres consciences.
Ce qui en fait le seul projet réellement humaniste,
par l'abolition de tout pouvoir, la suppression des gouvernements,
et l'instauration de l’ordre social par la responsabilisation et l'autogestion.
L'anarchiste qui prétend à la liberté ne peut être
qu'une personne consciente de l’existence des autres,
responsable, autonome, et sans déterminisme autoritaire.
Et il faut surtout dire ce que l'anarchie N'EST PAS : ce n'est pas le chaos,
ni la destruction de l'ordre, ni la suppression des règles.
Ça, c'est ce que voudraient faire croire les défenseurs du pouvoir,
habiles et rusés pour détourner et corrompre le sens des mots.


L'art du salop, c'est de détourner les mots pour en pervertir le sens
et tenter de faire passer sa victime (ou son ennemi) pour le salop.
Et ça, les escrocs au pouvoir savent le faire à la perfection...
preuve qu'ils sont des salops de la pire espèce.
_________________________________________________________
http://blog.louprebel.fr/2015/01/es-tu-libre-de-te-soumettre.html
An’ Archy


Aucun commentaire:

Publier un commentaire